Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 12 février 2013

Saint-Nazaire : 1 mois de prison avec sursis requis contre les opposants "naturistes" au projet d'aéroport

Le procureur de république de Saint-Nazaire a requis 1 mois de prison avec sursis et 200 euros d'amende contre les deux  opposants au projet d'aéroport qui avaient manifesté nus devant les forces de l'ordre

Les Zadistes à la sortie du Tribunal de Saint-Nazaire © Christophe François / f3
© Christophe François / f3 Les Zadistes à la sortie du Tribunal de Saint-Nazaire
 
Devant le tribunal de Saint-Nazaire, 150 personnes, certaines dans le plus simple appareil, sont venues apporter leur soutien à Élise et Erwann, deux opposants au projet d'aéroport qui avaient manifesté devant les forces de l'ordre dans le plus simple appareil. Si les gendarmes avaient esquissé un sourire devant la "violence" des faits, leur hiérarchie a vu dans leur action un outrage à l'autorité publique.

Leur défenseur, Erwan Lemoigne a d'emblée placé l'affaire dans le champ de l'humour, évoquant De Funès dans l'épisode naturiste des "Gendarmes de Saint-Tropez"... plaidant la relaxe.

La procureure de Saint-Nazaire a souligné que la nudité des deux manifestants présents au tribunal était bien moins outrageante pour les forces de l'ordre que les quolibets dont elles ont fait les frais de la part des autres manifestants. Requérant sans conviction un mois de prison avec sursis et 200 euros d'amende.

La décision du tribunal est mise en délibéré, et sera rendue le 5 mars. 
 

jeudi 7 février 2013

Réunion Publique, Assérac 15 février 2013

Un nouvel aéroport est-ce bien utile ?
*********
à ASSERAC (44)

REUNION PUBLIQUE 
 
vendredi 15 février 2013
20 h 30 
salle La Fontaine (à droite, en sortant du bourg, direction Pénestin) 



contact et organisation : comité sud Vilaine – nddl.sudvilaine@gmail.com


 

mardi 5 février 2013

Ce qui se joue à Notre-Dame-des-Landes

Ce qui se joue à Notre-Dame-des-Landes va bien au-delà d’une simple opposition à la construction d’un aéroport !


C’est une autre vision de société qui est expérimenté au quotidien, au travers d’une conscience citoyenne et d’une démocratie participative effective. 
Ils défendent « bec et ongles » le Bien Commun comme l’air, l’eau, la biodiversité ,la santé etc… qu’ils considèrent comme ne pouvant pas être marchandisé. Plutôt informel, ils expérimentent d’autres formes d’être ensemble. Avec une conception égalitaire dans leur mode de fonctionnement. Ils refusent les délégués, il n’y a n’y chef n’y porte-parole et chacun est responsable de ses avis, de sa parole. Par prudence et afin de ne pas cultiver les égos, ils préfèrent l’anonymat. Ils constituent des collectifs, des regroupements et mutualisent leurs moyens. Les décisions se prennent en collectif qui est le lieu de partage, de démocratie, de solidarité et de joie de vivre. Ils aspirent à l’autonomie ne voulant plus être de simple consommateur, ils refusent le prêt à penser et réaffirment la réappropriation de leur vie. Ils se revendiquent comme acteur de leur vie. 
Ils sont très vigilants à n’être pas récupéré par des parties politiques, des syndicats, des associations. S’ils ont des rapports difficiles avec les journalistes en général, c’est parce qu’ils savent de source sure que les journaux sont aux mains de grands groupes et de multinationales
Nous sommes bien loin de l’image de terroristes que l’on voudra bien leur coller et si on les dit marginaux, il faut savoir qu’aujourd’hui 400 000 jeunes actifs de moins de 25 ans sont au chômage sans indemnisation et minima social. C’est la classe d’âge la plus touchée par la pauvreté.
 

lundi 4 février 2013

"Notre Dame des Luttes" St-Nazaire 11 février 2013

Le lundi 11 février 2013 à 20h30, salle René Guy Cadou Agora de St-Nazaire aura lieu la projection du documentaire de Jean-François Castell:

"Notre Dame des Luttes"





« Camille à Couettes » et « Camille à Barbe » sont inculpés d’outrage à la force publique pour s’être dénudés devant un bataillon de gendarmes mobiles à Notre Dame des Landes.

A la veille de leurs procès prévu à 14h00 le lendemain, le Comité de soutien de le région nazairienne contre l’aéroport à Notre Dame des Landes les accueillera à cette soirée.

Cette projection sera suivi d’un débat en présence de:

 - Jean François Castell , réalisateur
 - Hervé Kempf, journaliste et écrivain.
 - Julien Durand, porte parole de l’Acipa
 - « Camilles » de la Zone à Défendre
 - Elise, (Camille à Couettes)
 - Erwan, (Camille à Barbe)

 Salle René-Guy Cadou, rue Albert de Mun - st-Nazaire:

Pour les soutenir ce mardi 12 février, un pique nique partagé est proposé à partir de 11h devant le Tribunal de St-Nazaire.

Contact:

- Alain LE POUPON:
06 092 203 50

- Courriel:

Nord Brière NDDL

- Blog:
http://nord-briere-nddl.blogspot.fr/

- Twitter:

@
NBSNDDL

- Page facebook:
http://www.facebook.com/NordBriereSolidariteNddl



Google+ Followers